vignette web« Chantar de soun pays la gloria e la beutat »

Un aspect très attachant du  talent musical de François SARRE se manifeste dans les mélodies du folklore limousin. Profondément épris de sa terre natale, imprégné de la poésie et de la saveur des vielles coutumes, des traditions, des anecdotes et des chansons qui animaient les fêtes de famille et veillées de son enfance, il a intensifié la poésie, l'émotion, la malice, l'humour de ces chants populaires patois en les transcrivant pour chœurs mixtes. Il y a introduit sa subtilité et son talent d'harmonisateur.

« M. Sarre entreprend la reconstitution de ces chants anciens, dans lesquels vibrent, pour ainsi dire, les sentiments intimes du pays natal. Sentiments naïfs, simples généralement, mais d'où reste bannie toute trivialité. Sans crainte du contraste, en transportant des sujets rustiques sur une scène ou cravates blanches et gracieuses dentelles se font vis-à-vis, notre maître harmoniste, instaurateur convaincu, veut coopérer au rappel instructif des mœurs pastorales, à la mise en relief des astucieuses ingénuités de la bergère et surtout à la glorification de ce nourricier du genre humain qu'est le paysan. Les vastes ressources de l'harmonie imitative ne sauraient avoir plus noble emploi. » (Dr. Pierre CH. Limoges Illustré 04-1911) LI-05

Nos chansons limousines, dont on disait "Ce n'est peut-être pas de la bien savante musique que celle que l'on entend sur nos bruyères, mais c'est le souffle du pays empreint de l'âpre parfum des genévriers de nos montagnes"  et sur lesquelles le barde breton Th. Bortel écrivait "C'est savoureux comme un plat de châtaignes arrosé de cidre ou de vin doux."
Et Jean Lagueny (éditeur de ces chansons) de rajouter : "Nos chansons retentiront longtemps encore et se transmettront à nos descendants, car elles extériorisent un sentiment qui tient profondément au coeur du vrai Limousin ; l'amour de la Petite Patrie."

 Dans "Lou mossour et lo Barjeiro", c'est l'épisode que l'on trouve dans maintes régions : la bergère incorruptible et sévère devant  le Monsieur entreprenant et trompeur. Ailleurs, c'est la fureur immodérée de celle qui a épousé "un vieux jaloux", par cupidité sans doute, malgré les conseils de sa mère ... Quel charme tranquille, ouaté, un peu mystérieux se dégage des basses introduisant la plainte de celui qui veille seul au clair de lune, séparé de "sa mie a qui le coeur fait tant de mal", séparé de sa mie par les montagnes, les vallons, thème cher à d'autres régions montagneuses (Georges VERGE, Président de la Fédération Musicale de la Haute-Vienne)

 

TITRE   PARTITION  SON
Airs limousins (pot pourri)     partition   MAO
Chobretaire (lou)  Chabretaïre (lo)  Chœur à 4 voix mixtes partition IEOInterprété par les Chanteurs Limousins de Paris (1930)  
    Chœur à 4 voix d'hommes partition   MAO
     Piano et chant partition   MAO
Cœur de mo mio (lou) Cuer de ma mia (lo)  Chœur à 4 voix mixtes partition    
     Chœur à 4 voix d'hommes partition    
     Piano et chant GALLICA   MAO
     Piano et chant (maunuscrit) partition    
    Harmonisation Olivier Granjean partition IEOInterprété par l'Orchestre d'Harmonie de Saint-Junien (à la minute 33)  
Di la landa  Dins la landa  Chœur à 4 voix mixtes partition   MAO
Entre soun qui gentei drolei  Ente son 'quilhs gentes dròlles  Chœur à 4 voix mixtes partition   MAO
Hurouso jardinieiro (l')    Piano partition   MAO
Mechanto maire (lo)  La meschanta maïre  Chœur à 4 voix mixtes partition   MAO
Moussur et lo jono barjeiro (lou)  Monsur e la jòuna bargiera (lo)  Chœur à 4 voix mixtes partition    
     Chœur à 4 voix d'hommes partition   MAO
     Piano et chant partition   MAO
Pa (lo)  Pan (lo)  Chœur à 4 voix mixtes BFM   MAO
Pichotau (lou)  Pichatau (lo)   partition   MAO
Soun pourtrai  Son portrait o son portrach  Chant seul   Chanson Limousine Interprété par Bernard Enixon  
     Piano et chnat GALLICA   MAO
Viei jolou (lou)  Vielh jalos (lo  Chœur à 4 voix mixtes partition   MAO